La mode de 1980 à 1989 : fric, frime, sur-consommation

La mode des années 80 devient matérialiste et mise sur l’apparence. Les tenues sont colorés, on porte des marques et accessoires visibles. Paris s’impose comme le centre de la mode mondiale représenté par Saint Laurent, Givenchy, Mugler, Montana. Mais les Etats-Unis conservent une influence importante avec le sportswear, ou les émissions qui inondent les écrans : MTV  (1981) annonçant les dernières tendances. L’Angleterre popularise des styles via les charts, et va imposer le mouvement new wave et les nouveaux romantiques.

Ce qui caractérise cette période : fric, frime, sur-consommation, mais aussi fun, liberté outrancière, prospérité et insouciance.

Dans la rue, l’engouement pour la mode est manifeste, avec une tendance générale au voyant et au clinquant. Le look des années 80 consiste en un cocktail de couleurs, de motifs : teintes fluos, pastels, rayures, pois, strass ou paillettes illuminent les silhouettes, et l’on assiste à une explosion des accessoires. Les boucles d’oreilles et les bracelets en plastique envahissent les tenues et se portent de préférence en grand format et colorés.

La décennie voit apparaître la mode du “sportswear” popularisée par les Beastie Boys, alors que Jane Fonda sort son “Jane Fonda’s Workout” (1981), première d’une série de 23 vidéos d’exercices sportifs. L’aérobic est le sport tendance. Pour mouler leur corps sportif, les filles des années 1980 ne jurent que par le Lycra*, cette fibre synthétique élastique apparue dans les années 1970 sur les vêtements de sport qui s’est démocratisée à toute la mode. Ce qui fait sa gloire : une résistance à 600% d’allongement avant rupture qui revient en forme après étirement et un séchage hyper rapide. Il se conjugue dès lors à toutes les sauces, se mêlant aux toiles de coton, denim et autres matières qui deviennent “stretch” et “slim”, mais surtout hyper confortables.

*L’élasthanne ou élasthane est une fibre synthétique réputée pour son élasticité. Lycra est une marque commerciale déposée par la société DuPont ; elle est désormais propriété de la société Invista.

C’est aussi l’apparition de MTV qui va révolutionner les sources d’inspiration et imposer une nouvelle esthétique fortement inspirée par les charts et les marques. Chaîne américaine lancée le 1er août 1981, qui présente des vidéos clips, à un public très large. Les stars deviennent des icônes de mode à part entière déclinant ainsi des styles différents : des hauts, des vestes avec des épaulettes XXL, de l’extravagance…

A Paris apparaissent ceux qui sont appelés les « jeunes créateurs », vague de stylistes parfois au look surprenant et dont l’imagination semble sans limite. Certains stylistes à l’image de Gaultier, Montana, Castelbajac, Mugler vont rencontrer un succès important alors qu’un vent de liberté et une « fringale de consommation» souffle sur la capitale.

Portraits

jean_paul_gaultier_Jean Paul Gaultier, né le 24 avril 1952 à Bagneux, fondateur de sa marque et créateur de parfums. Après de nombreuses expériences dans les maisons de Pierre Cardin, Jacques Esterel, Jean Patou puis de nouveau Pierre Cardin durant les années 1970, il lance sa première collection sous son nom. Dans les années 80, figure majeure de cette vague de jeunes créateurs qui révolutionnent la mode, il devient incontournable. Ses défilés spectaculaires, les uns après les autres, renversent les conventions du vêtement. Il  habille les hommes en femmes, bouscule les codes vestimentaires, fait défiler des mannequins qu’il croise dans la rue. Grand professionnel de la coupe et maîtrisant les classiques de la Couture, créatif et pas uniquement provocateur, ses collections mêlent aussi parfois l’humour et les détournements. La marinière, l’un de ses symboles, est présente dès 1983 lors de sa première collection homme, la première jupe pour homme deux ans plus tard.

GERMANY-LIFESTYLE-MUGLERThierry Mugler né à Strasbourg en 1946 est un styliste, créateur de vêtements français et de parfums, ainsi que metteur en scène et photographe. À 26 ans, devenu styliste indépendant, il travaille pour diverses grandes maisons de prêt-à-porter à Paris, Milan, Londres et Barcelone. En 1973, il crée sa première collection « Café de Paris ». Citadine et sophistiquée, à contre-courant des tendances du moment, la collection annonce un retour à l’image d’une femme sexy, coquette, aguichante et sûre d’elle. En 1978, année où Mugler croquisil habille les serveurs du Palace (une combinaison constituée de coton rouge avec des épaulettes et une ceinture en lamé or), il ouvre sa première boutique à Paris. Dans les années 1980 et 1990, Thierry Mugler acquiert une renommée internationale et ses collections rencontrent un succès commercial. À l’invitation de la Chambre Syndicale de la Haute Couture, il réalise dans les années 1990 sa première collection en tant que « membre invité » . Il fait alors partie des créateurs qui hissent la mode au rang d’art visuel : ses créations égalant ses défilés de mode, conçus comme des spectacles à part entière. Thierry Mugler s’éloigne du monde de la mode en 2002, en quittant le prêt-à-porter de sa marque pour s’investir dans les domaines qu’il avait toujours lié à son œuvre de styliste et de couturier : photographie, création de costumes de spectacles, mise en scène. ll reste cependant impliqué jusqu’en 2013 dans la création des parfums, le design des flacons et les visuels des parfums de la marque en tant que directeur artistiques de « Thierry Mugler Parfums ».

Christian LacroixChristian Lacroix, né le 16 mai 1951 à Arles, est un couturier français, costumier, designer et illustrateur. Il débute par un premier bref emploi chez Hermès qu’il trouve grâce à  Par la suite, il devient directeur artistique dans la maison Jean Patou . Alors que la mode est en plein bouleversement dans les 80, avec l’apparition de nombreux jeunes créateurs qui la révolutionnent, Christian Lacroix ouvre la maison de couture qui porte son nom en 1987. Il impose son style, fruit de mélanges d’inspirations diverses et de traditions ancestrales ; les broderies, ornements et parures sont ses meilleurs atouts. Le succès est immédiat.

Au milieu des années 1990, Christian Lacroix se diversifie : linge de maison, arts de la table… Cette diversification sera plus nette encore une décennie plus tard. En parallèle, il dessine des costumes de scène pour l’opéra et le théâtre : il participera notamment à la création des Noces de Figaro, de Phèdre ou des Enfants du Paradis, et sera nommé, en 2006, président du Centre National du Costume de Scène.

Touche-à-tout, Christian Lacroix s’investit dans les domaines les plus divers : il dessine un timbre aux couleurs de la Saint Valentin pour la Poste, les illustrations du Petit Larousse, les costumes des hôtesses Air France, ou encore le nouveau design du TGV. Avec un talent largement confirmé, Christian Lacroix aime surprendre, tant dans l’originalité de ses créations que dans l’étendue des domaines auxquels il offre son art.

David BowieLes années 80 font aussi apparaître un autre style celui du new wave (nouvelle vague) et des nouveaux romantiques. En effet, c’est en Angleterre que ces tendances se popularisent. La nouvelle vague est le prolongement du mouvement punk apparu au cours des années 70 aux États-Unis et en Europe, sous l’influence de certains groupes de hard rock, notamment dans le style vestimentaire et le goût de certains pour le maquillage, à l’instar de David Bowie.

Musicalement, la New Wave se distingue surtout par l’utilisation simple des synthétiseurs et des boites à rythmes. Parmi les pionniers du genre, on citera David Bowie, le groupe Krafwerk ou encore le compositeur et producteur anglais Brian Eno.

La New Wave connaîtra un immense succès à travers le monde avec des groupes comme Depeche Mode, The Cure, Joy Division, New Order… Le mouvement s’essoufflera au milieu des années 80, même si la plupart des groupes estampillés « New Wave » continueront de mener de très belles carrières.

Source : http://evene.lefigaro.fr/celebre/biographie/christian-lacroix-6042.php

https://www.tendances-de-mode.com/2010/05/03/1737-les-annees-70-80-aux-arts-decoratifs

http://fibretigre.blogspot.com/2012/07/les-stereotypes-vestimentaires-30-ans.html

Politique d’utilisation équitable : Toute personne à quelque fin que ce soit peut copier et réutiliser/republier le contenu écrit et les photos de ce site en incluant un lien de référence obligatoire vers cette page ou la page d’accueil de notre site.
Publicités

A propos Saikna creations

Créatrice de mode au style universel. Animatrice d'ateliers de couture, recyclage, DIY. Saikna s'engage à proposer des articles uniques ou de petites séries. En effet, il est possible aujourd'hui de détourner des matériaux et autres textiles de bonne qualité afin de leur donner une nouvelle vie, ou d'utiliser des tissus respectueux de l'environnement. Il est stimulant de transformer les matériaux, de faire fonctionner mon imagination pour proposer un nouveau style de mode, éthique, éco responsable. Je propose également des travaux de réparation textile.
Cet article, publié dans Histoire de la mode, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s